Santé
Supply Chain Management

Association Belge des Pharmaciens Hospitaliers (ABPH)

Impact financier et opérationnel des normes PIC/S

Défi stratégique

La Belgique, représentée par le SPF Santé Publique, souhaite appliquer la réglementation PIC/S pour la production de préparations dans les pharmacies hospitalières.

La mise en conformité des hôpitaux à ces normes va considérablement impacter le fonctionnement, l’organisation et l’infrastructure des pharmacies hospitalières, plus particulièrement les activités de production liées aux préparations.

L’ABPH, Association Belge des Pharmaciens Hospitaliers, a ainsi demandé à Möbius d’élaborer un modèle permettant d’évaluer de manière objective les nouveaux coûts de production et de proposer des scénarios de financement et d’exploitation répondant aux besoins du secteur et des autorités pour l’ensemble de la Belgique.

Approche

Pour atteindre ces objectifs, l’étude a été divisée en deux parties :

Développement d’un modèle de coûts d’une salle blanche pour plusieurs scénarios d’exploitation

La première partie a eu pour but de construire un modèle de coûts dynamique, dépendant de plusieurs variables. Dans ce modèle, plusieurs scénarios ont été intégrés pour évaluer l’impact que les différentes normes de qualité (zones B, C ou D pour les préparations, flux laminaires ou isolateurs) ont sur les coûts et l’organisation d’une unité de production.

Ce modèle a été construit sur base de données collectées auprès de cinq hôpitaux partenaires à l’étude : Cliniques Universitaires Saint-Luc, AZ Groeninge, Grand Hôpital de Charleroi, AZ Sint-Blasius et Clinique Saint-Joseph de Vivalia.

Ce modèle permet donc, en fonction du volume de préparations, d’évaluer les coûts d’investissement et d’exploitation d’une salle blanche.

Application du modèle sur l’ensemble des hôpitaux belges et évaluations de scénarios de financement & d’exploitation

Lors de cette phase, une enquête nationale a permis de collecter des données réelles par hôpital. En combinant ces données et le modèle de coûts pour une salle blanche, différents scénarios de financement et d’exploitation ont été analysés pour l’ensemble de la Belgique.

Parmi ces scénarios d’exploitation, la fusion de salles blanches par groupes d’hôpitaux a été évaluée et déclinée en plusieurs nuances.

Ces analyses ont produit des résultats quantitatifs (investissements et coûts d’exploitation) et des résultats qualitatifs (risques, dépendances) au niveau national.

Résultat

Cette étude a permis de fournir les informations suivantes :

  • Différents coûts liés aux salles blanches dans le cadre de la réglementation PIC/S: L’étude a donné une vue sur l’organisation, les investissements et coûts d’exploitation liés à la réglementation PIC/S pour les salles blanches. Cet aperçu permet de comprendre les différents impacts pour les hôpitaux.
  • Scénarios de financement & d’exploitation et recommandations: L’application du modèle de coûts à l’ensemble des hôpitaux belges, selon différents scénarios, a permis de fournir une analyse approfondie de l’impact de la réglementation PIC/S et des différents moyens pour réduire l’impact financier de celles-ci pour le secteur et l’autorité (qualité choisie, planification de la production, groupements de salles blanches).
  • Ce résultat a donc été présenté et est utilisé au Cabinet Ministériel de la Santé Publique pour soutenir l’application de cette réglementation PIC/S et la manière dont celles-ci pourront être implémentées et financées.
  • Cette étude a également été utilisée par plusieurs organismes, dont Zorgnet Vlaanderen, pour formuler un avis sur la réglementation PIC/S et son application au niveau belge.

Le modèle des coûts développé par Möbius permettra au SPF et à l’AFMPS de légiférer et guidera les hôpitaux sur la voie de la mutualisation.

Dominique Wouters, Président
Association Belge des Pharmaciens Hospitaliers (ABPH)

Merci d'avoir lu

Contactez notre expert

Dirk Beets

Partager référence